Lettre internationale SAVOIRS et RECIPROCITE

Les Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs

Lors des Rencontres internationales (R.I.) des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs, organisées par le MRERS et les membres d’autres associations (CEDAL, Collectif/Richesses…) en novembre 2004, l’ensemble des participants présents le troisième jour a été enthousiasmé par la proposition de construire un Mouvement international des réseaux d’échanges réciproques de savoirs, Mouvement dans un premier temps (à définir collectivement) sans structure de fait.


Il ne s’agissait, en aucune façon, de prendre la place de quelque autre Mouvement que ce soit. Dans certains pays, les RERS sont organisés en Mouvement, en Associations, en coordinations. Par exemple, le Réseau d’Evry a initié un développement des RERS à partir de 1984. Le MRERS a soutenu un développement de Réseaux dans d’autres pays à partir de 1988. Les réseaux italiens sont constitués en association APRIRSI. Les Réseaux suisses ont une coordination nationale. Les réseaux belges également, un certain nombre de réseaux africains sont reliés au MRERS grâce au projet PPDU, d’autres réseaux (en Afrique, au Brésil, au Nicaragua, au Chili, etc.) sont nés d’une rencontre avec des réseaux locaux (Rennes, Beauvais) ou des personnes (Céline, Henryane, Igor, Ernesto…), d’autres enfin, par hasard sur Internet (Québec). Et ces Mouvements, associations et coordinations ont eux-mêmes développé des actions et projets internationaux, et/ou assuré des liens au niveau international.

Voir et télécharger :